75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : se souvenir de la Shoah à Jérusalem

shoah

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : se souvenir de la Shoah à Jérusalem

Se souvenir de la Shoah est un devoir de tous les jours mais certaines dates appellent à des commémorations plus importantes. C’est le cas en cette année 2020 qui marque le 75ème anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz. C’est cette date, le 27 janvier qui a été retenue en 2002 par le Conseil de l’Europe puis en 2005 par la résolution 60/7 des Nations Unies comme date commémorative de la Journée Internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Il y a différentes façons de marquer cette journée au plan individuel ou collectif. Voici quelques suggestions.

 

5ème Forum Mondial de l’Holocauste

A l’occasion du 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz,  le 5ème Forum Mondial de l’Holocauste se tient cette année les 22 et 23 janvier 2020 à Jérusalem. Il accueillera des représentants de plus de quarante pays : 26 présidents, 4 rois, plusieurs premiers ministres etc…

Deux temps forts au programme de cet événement, fermé au public mais que l’on peut suivre sur plusieurs pages Facebook – celle du service de presse du gouvernement https://www.facebook.com/IsraeliGPO/, celle de Yad Vashem ( avec traduction en français)  https://www.facebook.com/yadvashem/ :

  •  mercredi 22 janvier 2020 : inauguration d’un monument aux 750000 victimes du siège de Stalingrad au Parc Sacher
  •  jeudi 23 janvier 2020 à partir de 11h : cérémonie à Yad Vashem

Durant ces quelques jours, il faut s’attendre à des problèmes de circulation et des restrictions de stationnement dans Jérusalem. Pour en savoir plus cliquez ici.

 

Quelques événements en français 

Dimanche 26 janvier 2020 à 19h
Hommage aux Justes Parmi les Nations : rencontre avec des enfants cachés en France en collaboration avec l’Association Aloumim
Témoignages de Shlomo Balsam et Berthe Badehi
Institut Français de Jérusalem, Centre Romain Gary, place Safra

Lundi 27 janvier 2020 à 19h
Projection en avant première du documentaire ” La mort en face, le pogrom de Iasi” en présence du réalisateur Nellu Cohn
Cinémathèque de Jérusalem
Inscription : contact@eeif.org.il

 

Yad Vashem

Quand on pense à la Shoah, on pense presque aussitôt au musée de Yad Vashem à Jérusalem. En effet, cet endroit, qui est bien plus qu’un simple musée, conserve et diffuse les témoignages, les images et les objets si nécessaires à la compréhension de cette période mais aussi à sa transmission aux nouvelles générations. Son existence est d’autant plus importante en ce moment, puisque les derniers témoins directs de la Shoah sont en train de disparaitre petit à petit. Début 2020, Israël ne compte plus que 192 000 rescapés de la Shoah : 64% nés en Europe, 18% du Maroc et d’Algérie, 11% d’Irak.

Mais Yad Vashem ce n’est pas que le musée principal ou le mémorial des enfants que l’on a l’habitude de visiter. Il y a bien d’autres endroits et expositions à voir sur le campus comme par exemple :

  • le Jardin des Justes sur les murs desquels sont inscrits les noms de quelque 27000 Justes Parmi les Nations dont près de 4000 de France,
  •  la Vallée des Communautés, sorte de cartographie à ciel ouvert des communautés juives avant la Shoah, dont la plupart ont disparu,
  •  le musée d’Art de la Shoah, ouvert il y a quelques années et qui expose des oeuvres d’art réalisées dans les camps et les ghettos ou sur le thème de la Shoah, avec à chaque fois des histoires poignantes sur les artistes qui les ont réalisées,
  •  le Pavillon des Expositions avec son exposition temporaire “Flashes de Mémoire” sur les photos de la Shoah vues sous trois perspectives différentes : celle des nazis et de la propagande, celle des juifs qui ont photographié au risque de leur vie la vie dans les ghettos et celle des alliés qui découvrent l’horreur des camps de concentration.

Lors de votre prochaine visite, pensez à faire un tour à l’extérieur du musée principal.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image : yad vashem shoah

 

Mahtef Hashoa, l’autre musée de la Shoah à Jérusalem

Il existe un autre musée de la Shoah à Jérusalem, bien antérieur à Yad Vashem. Il s’agit de Mahtef Hasoa, qui se situe à coté de la Porte de Sion, à l’extérieur des murailles de la vieille ville, en face de l’une des entrées du Tombeau de David.

Dans ce musée, aucune technologie, juste des plaques tombales pour se souvenir de toutes les communautés disparues et des souvenirs rapportés par les rescapés. Au milieu du musée, un monument, comme une pierre tombale, avec les noms des différents camps d’extermination et des cendres rapportés des fours crématoires de Mathausen. Dans un coin, une vitrine avec une chemise cousue dans des morceaux de sepher Thora avec une histoire à la fois poignante et surprenante.

Je vous recommande de visiter cet endroit très spécial et de parler avec son gardien, il parle quelques mots de français, qui a tant de choses à raconter.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image :

mahtel hashoah

 

shoah

Sur l’image de couverture : l’étoile jaune de mon grand-oncle, Michel Levy. En photo, ma mère, ses parents, son oncle et sa tante, tous sauvés par des Justes Parmi les Nations : Jean-Michel et Paul Dousselin et Antoinette Nicolas.

Related posts

Give a Reply