Beit Hansen : une léproserie transformée en Centre du Design

Beit Hansen : une léproserie transformée en Centre du Design

C’est une histoire peu ordinaire que celle du Beit Hansen, situé en face du Théâtre de Jérusalem.Tout commence en 1865 quand le baron von Reffenbrick Ascheraden et sa femme font un voyage en terre sainte, à Jérusalem. Ils sont horrifiés de voir des lépreux dans les rues de la Vieille Ville, laissés sans soins et errants sans but. Ils décident alors de créer un lieu pour accueillir ses malheureux avec l’aide d’une société protestante déjà présente à Jérusalem. Mais le premier bâtiment construit devient vite trop petit. Et c’est donc en 1885 que voit le jour la léproserie qui est aujourd’hui le Beit Hansen. Après la création de l’Etat d’Israël en 1947, la léproserie est fermée et le site transféré au Keren Kayemeth Leisrael qui le cède au ministère de la santé qui y installe un hôpital. A partir de 2008, la décision est prise de transformer définitivement ce lieux en Centre du Design.

Aujourd’hui Beit Hansen accueille des expositions tournant autour du design ainsi que de nombreux événements culturels, comme des concerts, des conférences etc…. Mais il n’en oublie pas pour autant son passé un peu douloureux. En effet, deux salles ont été réaménagées comme au temps de la léproserie et raconte l’histoire de la vie qui s’y passait alors, celle des malades comme celle des soignants.

Mais comme nous sommes dans un Centre d’Art, il fallait bien sûr un petit truc en plus qui vient grâce à la réalité augmentée. En téléchargeant l’application du Beit Hansen et en approchant l’écran de son téléphone portable de certaines anciennes photos, celles-ci, comme par enchantement, commencent à s’animer, à prendre des couleurs, le paysage à changer.

Un peu plus loin, les autres salles sont consacrées aux différentes expositions. On y voit souvent les travaux des élèves des différentes écoles d’art et de design existant à Jérusalem, dont la prestigieuse Ecole Bezalel.

Il ne faut pas oublier de visiter le très grand jardin du Beit Hansen, véritable poumon de verdure en plein centre ville. Il servait de potager au temps de la léproserie. Aujourd’hui il est plus un jardin d’agrément.

Toutefois, au milieu, trône une des dernières oeuvres d’art du centre, une énorme tour de bois, dans laquelle il est possible de monter. Elle m’a tout de suite fait penser aux tours de kapla que construisait mon fils y a quelques années. Mais rassurez-vous, celle-ci est bien plus solide. En haut de ses 57 marches, on a une vue à 360 degrés sur tout le voisinage. Alors soyons honnête, ce n’est pas la plus belle vue de Jérusalem qui existe, la tour n’étant pas assez haute et le quartier alentour ne présentant pas vraiment de bâtiments remarquables. Mais c’est une expérience sympa que de grimper à l’intérieur de cette tour originale, qui sent bon le bois, et de pouvoir se balader à quelques dizaines de mètres de hauteur tout en admirant au moins l’étendue des jardins du Beit Hansen.

La tour est ouverte gratuitement du dimanche au jeudi de 15h à 18h, le vendredi de 10h à 14h et le samedi de 10h à 17h. Les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés d’un adulte.

Beit Hansen
adresse : 14 rue Gedalyahu Alon 
site internet : http://hansen.co.il
Heures d’ouverture : dim – jeudi de 10h à 18h, vend de 10h à 14h

Related posts

Give a Reply