Exposition Léonard de Vinci, le 1er start-upiste

Leonard de Vinci

Exposition Léonard de Vinci, le 1er start-upiste

Leonard de VinciJ’ai eu la chance de visiter, quelques heures avant son ouverture, la nouvelle exposition qui s’est installée à la Tahana Richona : Léonard de Vinci, le 1er start-upiste, qui coincide ( presque) avec le 500 ème anniversaire de la mort de ce génie – 1452/1519. J’ai donc pu discuter avec un personnage haut en couleur, et sosie troublant du célèbre dessin de l’Homme de Vitruve – cet homme  dessiné dans un cercle afin de définir les proportions de l’homme – Gadi Rozenstok, mi italien mi israélien, chevalier de l’Ordre de Malte. C’est lui, aidé parfois de son professeur d’art, qui a fabriqué les différents modèles que l’on peut voir dans l’exposition. Son crédo : Léonard de Vinci est le 1er start-upiste du monde. S’il avait pu vendre n’importe laquelle de ses inventions, il serait devenu milliardaire. Son but : montrer à chacun, et surtout aux plus jeunes, que quand on a une idée, dans n’importe quel domaine, il faut savoir l’exploiter et la développer. En effet, Léonard de Vinci a créé dans sa vie de très nombreux prototypes qui n’ont trouvé leur application que parfois des centaines d’années plus tard, mais qui montrent tous à quel point ce génie était en avance sur son temps.

entrée Leonard de Vinci

 

L’exposition se divise en plusieurs salles :

  • quelques inventions : le pont auto-portant utilisé encore de nos jours dans les armées, la bicyclette etc..
  • ses peintures : seules 20 de ses peintures ont survécu jusqu’à aujourd’hui. Parmi elles bien sûr la Joconde qui est ici représentée à sa taille réelle – 77 cm sur 53 cm – car beaucoup de personne la voit beaucoup plus grande qu’elle n’est en réalité.
  • le rêve de voler : c’est ce domaine qui a occupé le plus de place dans l’oeuvre de Léonard de Vinci. Certains modèles d’ailes volantes ou l’ancêtre de l’hélicoptère, le ornithopter, sont exposés ici.
  • art et anatomie : Léonard de Vinci était aussi un médecin qui a étudié et documenté le fonctionnement du corps
  • guerre et paix : en extérieur quelques machines de guerre comme un pont catapulte pour franchir les murailles ou une arbalète plutôt sophistiquée
  • technologie et vision :  ce qui a toujours fasciné Léonard de Vinci a été le mouvement. Comment obtenir un mouvement à partir de l’eau, du feu ou du vent. Ainsi il a inventé de nombreux systèmes qui ont inspiré l’industrie moderne et notamment dans le domaine des moteurs.
  • le beau et le laid : de nombreux dessins et des portraits montrent le monde comme il est avec ses beautés mais aussi ses laideurs


 

Tous les modèles de l’exposition ont été spécialement fabriqués pour l’événement. Et ils fonctionnent ! On peut les faire tourner, avec beaucoup de précaution bien sûr.

Une autre facette de Léonard de Vinci, peut être moins connue et que si vous êtes observateur vous remarquerez sur les reproductions de ses documents, est son goût du secret. En effet, on a l’impression que les documents sont imprimés à l’envers car l’écriture n’est pas lisible. En fait il n’en est rien. Par peur du vol de ses idées, Léonard de Vinci avait l’habitude de tout écrire à l’envers, comme dans un miroir. De plus étant gaucher et afin de ne pas salir ses feuilles, il écrivait de droite à gauche.

Aux vues des restrictions imposées par le ministère de la santé, l’exposition est ouverte pour un nombre restreint de visiteurs ( 20 personnes / salle visiblement ). C’est pourquoi, les visites sont possibles par cession de 3h ( 9h-12h, 12h-15h, 15h- 18h et 18h-21h ). Il vaut mieux réserver à l’avance si on veut être sûr qu’il y aura de la place dans son créneau horaire. Il devrait y avoir également des activités organisées autour de l’exposition, mais les choses étant un peu floues pour l’instant, le programme n’est pas encore arrêté.

Un petit conseil : visitez l’exposition le matin. En effet, le wagon de chemin de fer installé à coté de l’entrée de l’exposition devrait être ouvert et accessible tous les matins. Il renferme une superbe maquette de circuit de train électrique qui fonctionne et qui émerveillera sans aucun doute les petits et les grands. J’avais écrit il y a quelques temps un article dessus, à lire en cliquant ici.

Plus d’infos sur l’exposition et billets sur : https://leonardo500.co.il/

 

texte : Valérie Cudkowicz – juillet 2020
photos : Valérie et Laurent Cudkowicz

Related posts

Give a Reply