Jérusalem se souvient du 11 septembre 2001

Tout le monde se souvient de l’endroit où il se trouvait le 11 septembre 2001 quand il a appris que deux avions avaient foncé dans les tours jumelles de New-Nork. Moi je me souviens que c’était un mardi et que je l’ai appris en ouvrant la radio dans la voiture quand j’allais chercher mes enfants à l’école. En rentrant à la maison j’ai allumé la télé sur CNN et suis restée scotchée devant les images qui passaient en boucle.

Le saviez-vous, Jérusalem est la seule ville en dehors des Etats-Unis à avoir un monument dédié au drame du 11 septembre 2001, sur lequel se trouvent les noms des 2977 victimes, dont 5 israéliens.

Le monument se trouve juste à la sortie de Jérusalem, à Emek Ha Arazim. On peut le voir quand on est sur l’autoroute vers Tel Aviv, sur la droite dans les collines. Il fait face au cimetière de Guivat Shaoul.

Erigé sur un terrain de 5 acres, ce mémorial représente un drapeau américain en forme de flamme, symbolisant le feu des 2 tours. Au pied de cette flamme se trouvent des morceaux des tours jumelles, récupérés et envoyés des Etats-Unis. Autour de cette flamme, une grande place circulaire sur les murets desquels sont inscrits les noms de toutes les victimes de l’attentat.

Trouver l’emplacement de ce mémorial est un peu difficile car rien n’est indiqué. Toutefois, vérification faite, il est maintenant indiqué dans Waze. Pour cela il faut soit tapper en anglais  » 9/11 memorial jerusalem  » ou en hébreu  » אנדרטה התאומים « . Du fait de la construction du nouveau pont de l’autoroute 1 vers Tel Aviv et donc de la suppression de la sortie vers Motsa, le mémorial est accessible à partir de Har Hotsvim en suivant le panneau Emek Ha Arazim. Mais un conseil, utilisez Waze si vous voulez y arriver.

Voici quelques images de l’inauguration en 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *