Les élections municipales pour les nuls…

elections municipales

Les élections municipales pour les nuls…

On n’a jamais été aussi près des élections municipales qui auront lieu le mardi 30 octobre 2018.

Alors que ça soit clair, la politique est moi on fait deux. Je ne vous ferai donc pas un long discours sur les candidats, ce dont la ville a besoin etc…Non ce que je veux vous dire c’est en quelques mots comment ça marchent des élections municipales en Israël, et même plus spécifiquement à Jérusalem. Surtout que les informations sont très difficiles à obtenir. Il n’existe par exemple – à l’heure ou j’écris cet article, soit 3 semaines avant les élections…- pas de liste officielle publique des différents candidats et listes pour les conseillers municipaux. Donc je m’excuse par avance pour certaines informations qui seront peut être incomplètes.

Les élections municipales ont lieu tous les 5 ans en Israël, la dernière était donc en 2013. Il faut savoir que lors de cette dernière élection, le taux de participation à Jérusalem n’a été que de 39 %. Alors je vous encourage tous à aller voter le 30 octobre 2018…sinon ne venez pas râler après sur la gestion de la ville.

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus et rencontrer les représentants francophones de certaines listes, sachez qu’une soirée électorale spéciale francophones aura lieu le dimanche 7 octobre 2018 à 20h30 à la Première Gare, salle Goula.

Allez voter

Pour voter, il vous suffit de vous présenter à votre bureau de vote de 7h à 22h le mardi 30 octobre 2018. Pour vérifier où il se trouve, vous pouvez vous reporter à l’article sur les Elections Municipales

Pour voter pour les élections municipales en Israël, il faut avoir 17 ans à la date des élections – donc être né avant le 7 novembre 2001. Il faut également présenter un document officiel d’identité avec une photo : téoudat zéout, permis de conduire israélien, passeport israélien ou certificat militaire israélien.

Pour la première fois et suite à une loi votée en 2014, le jour des élections municipales est un “yom shabaton”, un jour férié en Israël – tout comme c’était déjà le cas pour les élections à la Knesset. Toutefois, les transports en commun devraient fonctionner normalement ainsi que certains services municipaux et nationaux, suivant les ordres donnés par les ministères concernés.

Le vote

A Jérusalem, le conseil municipal est constitué d’un maire – il n’y a toujours pas de candidate à ce poste – et de 30 conseillers municipaux.

On vote séparément pour le maire et les conseillers municipaux. Il y aura donc 2 bulletins différents à mettre dans 2 enveloppes différentes – jaune pour le maire, blanc pour les conseillers municipaux.

Le maire

Il y a 6 candidats qui se présentent aux élections municipales pour devenir maire de Jérusalem. Par ordre alphabétique :

Ofer Berkovitch – Hitorerout

Yossi Deutsch – Agudat Israel

Zeev Elkin – Yerushalayim Tatsliah

Haim Epstein – Bne Torah

Moshe Leon – Yerushalayim Shelanou

Avi Salman

Si aucun des candidats n’obtient 40 % des suffrages exprimés, il y aura un second tour le 13 novembre 2018.

Les conseillers municipaux

Il y a plus de 20 listes différentes pour les conseillers municipaux. Certaines présentent d’ailleurs un candidat au poste de maire, d’autres sont rattachées à un parti politique ( mais qui ne présente pas de candidat pour le poste de maire ) d’autres encore sont plus “indépendantes” et rattachées à une cause particulière ou à un quartier.

Attention, chaque liste est représentée par une ou deux lettres en hébreu sur le bulletin de vote. Ces lettres peuvent être les initiales du parti ou du nom de la liste, ou ne rien avoir à faire avec. Généralement le nom de la liste est écrit en plus petit sur le bulletin. Il faut donc faire attention avant de voter, et repérer la ou les lettres qui désignent la liste que vous avez choisie. C’est un peu confus, je dois le dire.

N’ayant pas trouvé pour l’instant de liste “officielle et complète ” des listes qui présentent des candidats pour le conseil municipal, je vous  indique celles que j’ai trouvées, sans aucun ordre prédéterminé et sans certitude sur l’écriture des noms des têtes de liste.

Les listes qui comptent un représentant francophone :

Yerushalayim Tatsliah – Tamar Abessira n4 sur la liste de Zeev Elkin

Meouhadim – Jeremy Bendesson n5 sur la liste d’Arié King

Yerushalayim Shelanu – Joël Burstin n3 sur la liste de Moshé Leon

Bayit Hayehudi – Sam Kadosh n3 sur la liste de Hagit Moshe

Hitorerout – Dan Illouz n5 et Sabrina Castro Moise sur la liste de Ofer Berkovitch

Shass – Shemouel Marciano sur la liste de Zvika Cohen

D’autres listes

Pisgat Zeev al hamapa – Yael Entebe

Degel Hatorah – Eliezer Rauchberger

Halikoud – Elisha Peleg

Matsilim at Yerushalayim – Yossi Havilo

Meretz – Laura Warton

Bne Torah – Haim Epstein

Agudat Israel – Yossi Deutsch

Tseire Yerushalayim – Yakir Jerzi

 Ma’or Yerushalmi – Evyatar Elbaz

Liste conduite par Avi Salman

Plus d’infos ( en hébreu ) sur un lien wikipedia en cliquant ici

Ok tout cela est un peu compliqué…mais le 30 octobre 2018, allez voter !

 

texte : Valérie Cudkowicz

Related posts

Give a Reply