tsahal

Tout ce que vous voulez savoir sur Tsahal

Quand on arrive en Israël, il faut s’adapter à beaucoup de choses … et Tsahal, l’armée israélienne en fait partie. En effet, pour tous les israéliens, ou presque, Tsahal est une partie du cursus ” scolaire “, c’est une étape de la formation, un service que l’on effectue avant de démarrer sa vie professionnelle.

Mais en tant que olé, nouvel immigrant, on ne comprend pas toujours exactement comment ça marche. Quelles sont les étapes à passer avant d’effectuer ou pas, ce fameux service militaire. Doit-on être kravi, combattant ou djobnik, plutôt du coté administratif? Si on est religieux ou religieuse, doit-on, peut-on servir dans Tsahal? Et si oui dans quelles unités?

Pour être moi même passée par là, en tant que mère d’adolescents – un ancien Givati et une Heil Haavir en service – et famille d’accueil de 3 hayalim bodedim – soldats isolés sans famille en Israël – je sais que ce n’est pas facile. Et même une fois qu’ils sont incorporés, parfois il est difficile de jongler avec la “logistique ” de l’armée…

Alors je trouve très intéressant que Le Beit Nehemia et le Minhal Kehilati de Baka proposent à partir du 23 novembre 2020, une série de conférences EN FRANCAIS sur l’armée en Israël, à la fois pour les futurs ou non soldats mais aussi pour leurs parents. Ces conférences ont lieu par zoom et peuvent donc vous intéresser même si vous n’habitez pas à Jérusalem.

Le programme est le suivant :
23/11/2020 à 20h30 – Du tsav richon au 1er jour (giyous) dans l’armée
7/12/2020 – Les programmes pré-armée
21/12/2020 – Présentation d’un éventail de postes dans l’armée
4/1 /2021 – Les filles – service civil ou militaire ?
18/1/2021 – Être religieux dans Tsahal

Pour vous inscrire, remplissez le formulaire en cliquant sur le lien : https://forms.gle/MYREFeH9woHiDKZeA

Pour toute question, contactez : sophie_di@jerusalem.muni.il

Photo : fin de massa kumpta ( marche avant la remise du beret ) de mon fils Elie chez les Givati