Pour manger plus sain, suivez les nouvelles étiquettes

etiquette sain

Pour manger plus sain, suivez les nouvelles étiquettes

Vous les avez peut être déjà repérées, ou pas, mais depuis le 1er janvier 2020, de nouvelles étiquettes ont fait leur apparition sur certains produits alimentaires. En effet, une nouvelle loi est entrée en vigueur pour aider les israéliens, et notamment les enfants, à manger plus sain….  et donc aider les parents à mieux choisir les produits qu’ils achètent.

Dorénavant, sur les produits alimentaires transformés, vous verrez, si nécessaire, des étiquettes rouges ou vertes. Celles ci doivent vous avertir, de la qualité du produit. Si l’étiquette est rouge, le produit concerné contient trop de sucre, de sel et/ou de graisse saturée. Si l’étiquette est verte, il respecte les normes établies par le Ministère de la Santé et est donc plutôt conseillé à l’achat dans le cadre d’un régime alimentaire sain et équilibré.

Ce nouvel étiquetage a été mis en place pour faciliter le choix des consommateurs lors de leurs achats et pour réduire à terme les problèmes d’obésité et de diabète dans la population. En vérité, la quantité de sucre, de sel ou de graisse saturée, est indiquée depuis longtemps sur les produits alimentaires, mais peu nombreux sont ceux qui lisent ce qui est écrit sur le paquet avant d’acheter….je fais, je l’avoue, partie de cette catégorie. Attention toutefois, acheter un produit étiqueté en rouge ne vous condamne à aucune peine de prison….le label vous signifie juste que pour ce produit, un ou plusieurs de ses composants – sel, sucre et/ou graisse saturée – dépassent les normes fixées par le ministère.

Cette réforme ayant été planifiée depuis quelques années déjà, le ministre de la santé, Yaacov Litzman – s’est félicité lors de son lancement officiel, le 1er janvier 2020, qu’un grand nombre d’industriels avaient déjà mis leurs produits aux normes nouvelles pour ne pas être étiquetés en rouge. Mais d’autres étapes seront mises en place dans le futur pour aller encore plus loin et réduire au mieux les effets de la malbouffe dans la population.

Pour information les quantités à respecter pour 100 g de produit solide sont au 1er janvier 2020:
– de 0.5g de sel
– de 13.5g de sucre
– de 5g de graisse saturée

Pour 100g de produit liquide, les quantités à respecter au 1er janvier 2020 sont :
– de 0.4g de sel
– de 5g de sucre
– de 3g de graisse saturée

Le 1er janvier 2021, les normes passeront pour :
les produits solides : 0.4g de sel, 10g de sucre et 4g de graisse saturée
les produits liquides : 0.3g de sel, 5g de sucre et 3g de graisse saturée

Pour plus d’information, consultez le site https://www.efsharibari.gov.il

Voilà comment ça marche

Alors cette réforme est une avancée au niveau de la santé. Toutefois, et je ne suis ni diététicienne ni nutritionniste, que cela ne vous empêche pas de vous faire un petit plaisir de temps en temps….. la frustration est l’ennemi numéro 1 de toute alimentation saine.

Related posts

Give a Reply