Un jeudi soir au Tchoulent Bar

tchoulent bar

Un jeudi soir au Tchoulent Bar

Si comme le dit la célèbre expression ” on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre ” – ce qui signifie qu’on réussit mieux par la douceur que par la rigueur – par contre on attrape facilement le juif ashkénaze avec du tchoulent…. Et je me suis volontier laissé attraper. En effet, on ne propose pas impunément à une juive alsacienne, ayant vécu près de 10 ans à Metz et donc ayant été nourrie au tchoulent du chabat matin de Rav Bamberger z”l – qui le surveillait dans la nuit de jeudi à vendredi tout en étudiant – de venir manger une assiette de tchoulent un jeudi soir dans un joli petit jardin de Katamon.

 

J’ai donc testé et beaucoup apprécié, le Tchoulent Bar qui se trouve dans une petite rue calme du quartier de Katamon. Installé dans une ancienne boutique de cordonnerie entourée d’un joli petit jardin aménagé avec des tables, des bancs et un canapé, on peut y déguster le jeudi soir entre 19h et 23h, un authentique tchoulent. Il est cuisiné par un hassid de Belz et est proposé en version parvé ou avec viande. Bien sûr on n’oublie pas le kishke, la boule comme on appelait ça à Metz et le kugel ou kigel aux pommes de terre ou aux nouilles.

 

tchoulent bar plat

 

Le tout est servi dans de la vaisselle jetable, mais rares sont les grands restaurants qui ont du tchoulent, et du vrai, à leur carte. Alors on prend simplement son plateau et on va s’installer dans le jardin pour la dégustation. Et là on n’est pas décu car le tchoulent est relevé comme il faut et la viande bien fondante. Personnellement j’ai préféré le kigel aux nouilles à celui aux pommes de terre, mais c’est ce que j’avais choisi. De la musique complète l’ambiance et certains jeudis soirs, notamment quand il tombe un soir de roch hodesh, il y a de la musique live. Ce jeudi soir, 20 août 2020 de 20h30 à 23h, soirée musique live accoustique  Nigounim Vesimha avec Gabriel.

II est à noter que parmi les clients qui sont arrivés après nous – l’endroit est petit et se rempli rapidement – plusieurs étaient des grands parents avec leurs petits enfants qui venaient manger une assiette de tchoulent, souvenir pour les anciens et découverte pour les plus jeunes.

Comme une bonne yeke, je suis arrivée juste à 19h – on ne se refait pas malgré de très gros efforts pour être plus israélienne et donc arriver en retard… – ce qui nous a malheureusement privé de desserts, ces derniers n’étant pas encore arrivés. Car il faut savoir que l’endroit vend également de la nourriture prête à emporter pour le chabat – tchoulent bien sûr mais aussi poulet, viande, poisson, légumes, salades diverses et desserts à la française qui avaient l’air très bons en images.

tchoulent selfie

 

Une dernière petite anécdote pour finir. A Metz on racontait souvent la blague suivante ” Comment sait on que Dieu existe? …. C’est que même après le tchoulent de shabat midi il y a minyan pour minha “. Laurent, mon mari était justement en train de dire qu’il n’avait pas encore fait minha et qu’il espérait avoir la force de le faire après son tchoulent …..  quand un minyan a débuté dans la rue juste devant le restaurant et auquel il s’est donc joint…. le miracle du tchoulent avait encore frappé !

Tchoulent Bar
Mishmar Haam 5
tél 0779973599
jeudi de 19h à 23h
take away Shishi Shouk  – jeudi 18h30 – 23h et vendredi 8h30 – 16h

Related posts

Give a Reply