Yad Sarah : les 6000 visages du Hessed

Tout le monde a déjà entendu parler de Yad Sarah, une organisation israélienne à but non lucratif connue principalement pour son prêt de matériel médical. Qui n’est pas allé chercher des béquilles, une chaise roulante, un lit de bébé ou autre chose pour soi ou pour un proche vivant ici ou de passage en Israël.

Mais Yad Sarah c’est bien plus que ça ! Et pour le découvrir, ils ont ouvert récemment un Centre de Visite dans lequel ils proposent de voir ce qui se cache derrière ce logo à la fois si familier mais si mal connu.

La visite dure environ 1h30 et comprend à la fois des films  » interactifs » sur les différents services proposés par Yad Sarah ainsi que la visite de plusieurs de ses ateliers et centres de communications. Le fil conducteur est un acteur israélien très connu, Dvir Benedek de la série Sabri Maranan ( que je vous conseille de voir d’ailleurs ). Elle se fait en 7 étapes :

1/ présentation générale de Yad Sarah – créée il y a plus de 40 ans par l’ancien maire de Jérusalem Uri Lupolianski, Yad Sarah fonctionne grâce à 6000 bénévoles ! répartis dans une centaine de branches à travers tout le pays.

2/ le centre de prêt de matériel – le matériel est prêté gratuitement juste en laissant une caution de garantie. Yad Sarah possède plus de matériels que tous les hôpitaux du pays réunis. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la majorité des personnes ne récupèrent pas leur caution et en font don à l’association.

3/ le centre d’appel d’urgence – c’est le lien entre les personnes, souvent âgées qui possèdent un bracelet ou un collier d’appel d’urgence et Yad Sarah qui leur envoie de l’aide en cas de problème. Mais c’est aussi ici que certaines de ces personnes âgées seules gardent un lien avec juste une autre personne, comme ce monsieur qui a appelé en pleine nuit pour avoir le résultat du match de foot qu’il avait oublié de regarder la veille au soir….

4/ la flotte de navettes – Yad Sarah possède une flotte de navettes/mini bus qui permettent le transport des personnes de leur domicile au lieu de leurs soins mais aussi juste sur demande au mariage de leurs proches ou juste pour voir la mer. Il y a peu, une sortie a été organisée par Yad Sarah au sommet de Massada pour des personnes en chaise roulante.

5/ le rôle des bénévoles – visite des ateliers de réparation où se côtoient toutes les générations de bénévoles pour par exemple re/mettre en état le matériel récupéré

6/ le centre des brevets – dans une maison reconstituée sont développés et exposés tous les matériels qui peuvent aider ceux qui ont besoin d’une aide momentanée ou définitive : des enfiles chaussettes, des supports pour tenir les cartes de jeu, des fauteuils pour faciliter l’assise et la levée, des ustensiles de cuisine pour continuer à cuisiner malgré un handicap….ici il n’y a pas de limite à l’imagination.

7/ le jeu – la visite se termine par un jeu interactif de questions que l’on joue en individuel et en équipe.

Lors d’une de mes visites, je me suis jointe à une classe de garçons d’une école de Jérusalem qui était là pour « fêter » la bar-mitsva d’un d’entre eux. Cette visite peut se faire en groupe ou en individuel en étant intégré à un groupe. Le film principal peut être sur demande lancé avec des sous-titres en français. Pour un groupe constitué, un guide francophone peut aussi être réservé.

En sortant de cette expérience, on n’a qu’une envie – devenir bénévole ! et pourquoi pas Yad Sarah recherche toujours de nouveaux bénévoles, quelque soient vos talents.

 

Yad Sarah – Centre de Visite
124 boulevard Herzl – Jérusalem
Du dimanche au jeudi de 9h à 16h
Réservation et information : tél 02 644 46 87 / mail visitors@yadsahra.org.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *