Yom Hazikaron : comment honorer leur mémoire tout en restant chez soi

Yom Hazikaron – le jour des combattants tombés pour Israël et des victimes du terrorisme – a lieu cet année mardi 28 avril 2020. Dès la création de l’état d’Israël, les soldats tombés au combat sont associés aux “festivités” de Yom Hatzmaout, du jour de l’Indépendance. Mais certaines familles ont du mal à mélanger leur deuil à la joie générale. Ben Gourion décide alors de choisir une date spécifique pour se souvenir de ces héros qui ont donné leur vie pour qu’existe et survive Israël. Il décide de faire du 4 Iyar – veille de 5 Iyar jour de l’Indépendance – le Yom Hazikaron. Il y a quelques années, les victimes du terrorismes ont été associées aux différentes cérémonies.

Yom Hazikaron est un jour où les familles vont se recueillir sur les tombes des soldats morts au combat. A ce jour on compte 23 816 soldats morts pour Israël. Dans tout Israël, les cimetières militaires sont pleins à la fois de civils mais aussi de militaires venant saluer le courage de leurs ainés. Une sirène retentira mardi 28 avril 2020 à 11h du matin pour 2 minutes, un peu comme celle de Yom Hashoah, et le pays se fige dans le recueillement. Une autre sirène a aussi lieu la veille au soir, lundi 27 avril 2020, à 20h pour une minute. La veille au soir, on a l’habitude d’organiser des veillées de chants durant lesquelles sont évoqués les souvenirs des combattants du quartier tombés pour Israël.

Mais cette année, coronavirus oblige, les événements habituels auront lieu mais sans public ou sous différentes formes. Toutefois, il y a bien des manières d’honorer la mémoire de ceux qui sont morts pour nous permettre de vivre ici aujourd’hui.

 

Les cérémonies à Jérusalem à suivre de chez soi

Voici le programme des événements prévus pour Yom Hazikaron à Jérusalem. Ils sont bien entendu à suivre sur les réseaux sociaux, Facebook, Zoom et autres.

Lundi 27 avril 2020 à 21h – Soirée chants à la Porte de Jaffa

La chaine  Channel 12 retransmettra en direct la soirée commémorative qui se tiendra devant la Porte de Jaffa, sans public. Y participent entre autres les artistes et personnalités suivants : Avraham Tal, Itai Levy, Sivan Rahav Meir, Amir Dadoun, Myriam Peretz, Nathan Goshen, David Dor, Yishai Ribo, Bat Sheva Sadan et bien d’autres. Au programme des histoires, des chants, des expositions d’oeuvre et beaucoup d’émotion.

Lundi 27 avril 2020 à partir de 21h – Soirées chants dans les quartiers

Les Centres Communautaires de Quartier organisent des soirées commémoratives qui seront retransmises sur leur page Facebook ou par Zoom.

Mardi 28 avril 2020 à 9h – Cérémonie en direct de la mairie

La mairie de Jérusalem organise une réunion dans la salle du conseil municipal. Elle sera présidée par Moshe Leon le maire de Jérusalem. Le chanteur David Dor s’y produira, Zvi Selton y lira des textes, le kadish sera recité par Yuval Aliuf.

Cette cérémonie sera diffusée sur le site de la mairie – https://www.jerusalem.muni.il/ – et sur sa page Facebook – https://www.facebook.com/Jerusalem.

 

Visite virtuelle du Mémorial des Soldats au Mont Herzl et l’application Izkor

Cette année comme il n’y aura pas de cérémonie dans les différents cimetières militaires, j’ai lu que le nom de chaque soldat tombé pour défendre Israël sera récité au Mémorial des Soldats du Mont Herzl.

Ce mémorial a été inauguré il y a un ou deux ans. Il est situé à l’entrée du cimetière militaire. Il est fait de milliers de briques. Chacune porte le nom d’un soldat décédé et chacune est différente de sa voisine. Le mémorial compte de très nombreux symboles comme la mezouza que le Rav Goren avait accrochée à la porte de la vieille ville de Jérusalem en 1967 quand cette dernière fut reconquise par l’armée israélienne. Le film qui est projeté à l’entrée représente tous les corps de l’armée et toutes les guerres du pays … un autre symbole.

Enfin, partout des ordinateurs permettent de visionner la fiche d’identité d’un soldat. Mais il existe aussi une application et un site internet qui répertorie les noms et les histoires de ceux qui sont tombés.

Le site : https://www.izkor.gov.il/
L’application : עיכל הזיכרון

Pour en savoir plus sur le Mémorial des Soldats, cliquez sur l’image ci dessous :

memorial yom hazikaron

 


Les visages de Yom Hazikaron par Beit Avi Chai

Voilà déjà plusieurs années que Beit Avi Chai a lancé un projet intitulé  » Les visages de Yom Hazikaron « .

En effet cela fait déjà huit ans que Beit Avi Chai demande à des artistes de raconter en quelques minutes à travers un petit film d’animation, un souvenir, un trait de caractère , le rêve d’une personne dont on commémore la mémoire le jour de Yom Hazikaron, soldat tombé au combat ou victime du terrorisme. Les films sont accompagnés d’un texte sur la personne décédée et d’une explication sur ce qui est évoqué dans le film. Ils sont tous réalisés en collaboration avec les familles qui partagent leurs souvenirs. Ils sont généralement très poétiques et permettent de mettre un visage, une anecdote, un trait de caractère, sur un des héros modernes de l’histoire d’Israël. Une petite quarantaine de films ont déjà été réalisés et chaque année 3 ou 4 sont ajoutés à cette collection. A voir absolument.

Tous les films sont accessibles sur le lien : https://www.bac.org.il/specials/project/pnym-yvm-zykrvn?language=he.

Voici quelques exemples de films

 

 

Honor Israel’s Fallen

Ce n’est pas parce qu’on est obligé de rester à la maison cette année que l’on ne peut pas honorer la mémoire de ceux et celles qui se sont sacrifiés pour que nous puissions vivre aujourd’hui en Israël. Le site Honor Israel’s Fallen propose :

  •  de lire l’histoire des différents soldats
  • de faire une bonne action à la mémoire d’un soldat à choisir – aider une personne, donner de la tsedaka, faire/participer à une étude de la torah, …
  •  se mettre en contact avec une famille dont le fils ou la fille fait partie des 23 816 soldats décédés, pour les soutenir moralement et/ou en apprendre plus sur leur proche

Pour participer, connectez -vous sur le site : https://www.honorisraelsfallen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *