Zikaron Basalon pour ne pas pas oublier

zikaron basalon 2020

Zikaron Basalon pour ne pas pas oublier

Il y a seulement quelques jours, on racontait la sortie d’Egypte…vieille histoire datant d’il y a des centaines d’années. Pourtant on le fait chaque année. Pourquoi? Parce que la transmission est une valeur importante du judaïsme. Mardi prochain, on célèbrera Yom Hashoah, le jour du souvenir des victimes de la Shoah. Les derniers témoins sont en train de s’éteindre, c’est pourquoi Zikaron Basalon est une façon de transmettre aux nouvelles générations cette histoire pour les générations futures.

Le 14 Nissan ou 19 avril 1943 a eu lieu le soulèvement du ghetto de Varsovie. Cette date a été choisie en 1953, sous l’impulsion du 1er ministre David Ben Gourion et du président Ytzak Ben Zvi, pour devenir le Yom Hashoah, jour du souvenir des victimes de la Shoah. A 10h du matin, une sirène de 2 minutes fige le pays tout entier. Tout le monde a vu ces images à la télé, mais le vivre en direct est une toute autre expérience.

Cette année, Yom Hashoa sera commémoré le mardi 21 avril 2020. La vieille au soir est organisée une cérémonie à Yad Vashem durant laquelle 6 rescapés de la Shoah allument 6 torches. Généralement différentes cérémonies sont organisées durant Yom Hashoah et notamment dans les écoles au moment de la sonnerie du matin. Cette année au vu des circonstances les choses devront se dérouler autrement.

Afin de marquer néanmoins Yom Hashoah, et notamment avec les ados, je vous conseille de participer à un Zikaron Basalon par zoom.

En 2010, des jeunes se sont réunis dans un salon et ont décidé de commémorer Yom Hashoah à leur façon en donnant la parole à un survivant. C’est ainsi qu’est né le concept de Zikaron Basalon, qui veut dire – le souvenir dans un salon. Depuis cette initiative a fait boule de neige et on compte plus de 50 pays à travers le monde où se tiennent normalement de telles soirées. Elles ont lieu dans différentes langues permettant à chacun de trouver un endroit où aller.

Evidemment cette année, il n’est pas question de réunir des gens dans un même endroit. Les Zikaron Basalon se feront donc de façon virtuelle, par zoom, facebook, WhatsApp vidéo ou toute autre application. Cette nouvelle organisation permettra à plus de gens de participer sans avoir à se déplacer, donc réunira des gens de tous horizons géographiques ce qui n’était pas le cas avant.

Un Zikaron Basalon n’est pas une simple conférence. Chaque participant est encouragé à s’exprimer – par les mots mais aussi par d’autres formes comme la musique ou l’art. C’est avant tout une opportunité d’échanger sur le thème de la Shoah, de partager des récits mais aussi des émotions, des ressentis, des questionnements.

Cette année ce sera mon 3ème Zikaron Basalon. Mon beau-père, Robert Cudkowicz, nous parlera du parcours de ses parents – un juif polonais et une juive allemande – à travers la France pendant la Shoah, les difficultés auxquelles ils ont fait face, notamment avec un bébé né en 1942, les astuces et ruses utilisées pour se procurer de la nourriture et tout simplement survivre. Mais la parole sera aussi donnée aux autres participants pour raconter et partager  leur histoire ou celle de leurs proches. Enfin, un temps est toujours consacré aux questions et réflexions.

Mon Zikaron Basalon aura lieu le lundi 20 avril 2020 à 20h ( heure israélienne – 19h heure française). Pour y participer, connectez-vous sur le lien : https://zoom.us/j/91605813615?pwd=UjY4Vlc3alJWODVtM1l6dUw4M1lvQT09

Pour rejoindre un autre Zikaron Basalon ou en organiser un vous-même, rendez-vous sur le site : http://zikaronbasalon.com/

Related posts

Give a Reply