La mairie de Jérusalem organise votre mariage

La mairie de Jérusalem organise votre mariage

Tous ceux qui ont un mariage prévu dans les prochaines semaines, savent que l’organisation d’un tel événement n’est généralement pas de tout repos mais qu’en ce moment c’est devenu un vrai casse-tête. (Petite pensée pour mon amie Valérie qui se trouve dans cette situation et mazel tov à son fils Théo ;). )

La mairie de Jérusalem vient donc de lancer un super projet pour aider les futurs couples à organiser leur mariage à Jérusalem. Elle met à disposition une houppa dans certains des plus beaux endroits de la ville. Vous pouvez choisir de vous marier dans:

* le gan Hatkouma dans la vieille ville
* le gan Habonim entre les murailles et Yemin Moshe
* aux 7 arches sur le Mont des Oliviers
* la promenade Armon Hanatsiv
* la promenade du Mont Scopus
* le parc Bloomfield
* l’amphithéâtre du gan Hapaamon
* le jardin des roses
* la forêt de Jérusalem
* le parc Mitchel

mariage
capture d’écran du formulaire d’inscription

Le mariage doit respecter les normes du ministère de la santé, 20 personnes maximum, et la mairie met en place un service de vérification à l’entrée de l’événement. La mairie recommande également aux mariés de travailler avec des entreprises locales pour le traiteur, la décoration, la musique etc…

Les mariages auront lieu du 2 août 2020 au 14 septembre 2020 à raison de 2 mariages par jour, un le matin et un le soir jusqu’à 22h.

Ce projet est ouvert à tous à condition qu’au moins l’un des futurs époux réside à Jérusalem.

Les personnes intéressés doivent s’inscrire sur le lien : https://wedding-jerusalem.forms-wizard.biz/

Un grand mazel tov aux jeunes mariés !

 

La photo de couverture est celle de la houpa du mariage de mon fils Elie avec accrochée dessus sa mappah. La mappah est une tradition alsacienne. Il s’agit d’une bande de tissu, généralement provenant du lange utilisé lors de la brith mila, sur laquelle sont inscrits le nom de l’enfant et une bénédiction pour qu’il grandisse dans la thora et les mitsvoth et arrive sous la houppa. La mappah est apportée à la synagogue par le garçon à l’âge de 3 ans et entoure ensuite le rouleau de la thora.

Related posts

Give a Reply