Le Sigd, la fête de la communauté éthiopienne d’Israël

sigd

Le Sigd, la fête de la communauté éthiopienne d’Israël

Les juifs d’Ethiopie, les falashas comme on les appelle parfois, ce qui signifie en amharique ” exilé “, sont arrivés en Israël dans les années 1980-1990 grâce à des opérations aériennes entre l’Ethiopie et Israël et après leur reconnaissance en 1975 comme juifs par le gouvernement israélien. Même s’ils se sont intégrés à la société israélienne, ce qui a été plus facile pour les jeunes générations, ils ont gardé tout ou partie de leurs traditions, dont celle du Sigd.

La fête du Sigd est une fête traditionnelle qui est célébrée tous les ans, le 29 du mois de Heshvan – cette année le mercredi 7 novembre 2018 – soit exactement 50 jours après la fête de Kippour. Elle célèbre la montée vers Jérusalem des juifs d’Ethiopie et le don de la Torah. C’est pour cette dernière raison qu’elle se fête 50 jours après Kippour, tout comme Shavouoth tombe 50 jours après Pessah, la sortie d’Egypte. De plus, pour certains, la fête du Sigd est un peu comme un 2e Kippour mais cette fois au niveau de toute la communauté et non au niveau individuel.

Depuis 2008, la Knesset a reconnu la fête du Sigd comme une fête officielle israélienne.

sigd 2Si jusqu’à récemment, seule la communauté éthiopienne célébrait cette fête, depuis quelques années, la célébration est plus large et plusieurs événements sont maintenant organisés à Jérusalem à cette occasion.

L’événement principal est un grand rassemblement sur la promenade d’Harmon Hanatsiv, d’où l’on voit la vieille ville de Jérusalem et le Mont du Temple. Il a lieu cette année, le mercredi 7 novembre 2018 de 10h à 13h30. C’est l’occasion pour les juifs éthiopiens de tout Israël de se réunir et de perpétuer des traditions ancestrales. En effet, tout le long de la promenade, des stands exposent les différentes facettes de cette riche culture : art, danse, cuisine etc…

sigd 1

Une cérémonie a également lieu le matin au Mont Herzl devant le mémorial dédié à ceux qui sont morts lors de leur voyage vers la terre promise. Le film français ” Va, vis et deviens” sorti en 2005 montrait pour la première fois le périple qu’avait dû faire de nombreuses familles avant de pouvoir embarquer dans un avion pour Israël. La journée se termine au Kotel par un office de minha spécial sur des airs traditionnels éthiopiens.

Le Musée de la Tour de David propose également une soirée spéciale Sigd le jeudi 8 novembre 2018 pour découvrir les coutumes et traditions des juifs d’Ethiopie avec bien sûr un concert à la cléf. Plus d’infos sur le site : https://www.tod.org.il

Pour d’autres idées de sorties, consultez l’Agenda de JerusalemFutee.

 

Texte et photos : Valérie Cudkowicz

Related posts

Comment ( 1 )

  • J

    Va vis et devient est sorti en 2005 …

Give a Reply