Les chiffres 2018 : encourageants, surprenants, inquiétants, insolites…

chiffres 2018

Les chiffres 2018 : encourageants, surprenants, inquiétants, insolites…

Le début d’une nouvelle année est toujours l’occasion de faire une petite pause et de regarder quelques instants en arrière sur l’année écoulée. C’est ainsi que les chiffres généralement publiés par les différents organismes – Bureau des statistiques, Prévention routière, ministère du tourisme etc… – donnent alors une image de ce qui se passe dans la société. La fin de l’année 2018 ne fait pas exception à la règle avec la publication d’un certain nombre de chiffres dans différents domaines. En voici quelques uns.

Les chiffres de la population

Israël débute l’année 2019 avec une population d’environ 9 millions d’âmes, 8 972 000 pour être plus précis. Ce chiffre se répartit en 6 668 000 juifs, soit 74,3 % de la population totale, 1 878 000 arabes soit 20,9 % et 426 000 personnes d’une autre religion ou sans religion, soit 4,8 %. La population a augmenté de 2% environ par rapport à l’année précédente, une croissance régulière depuis plusieurs années.

En 2018, 185 000 bébés sont nés en Israël.

En 2017, 1 780 500 personnes vivaient sous le seuil de pauvreté en Israël, soit 21,2% de la population.

Les chiffres de l’alya

Une partie de l’augmentation de la population israélienne provient évidemment des chiffres de l’alyah, l’immigration. En 2018, l’alyah a augmenté de5 % pour atteindre 29 600 nouveaux immigrants. Parmi eux 10 500 venaient de Russie, 3500 des Etats Unis et du Canada. 2 600 français sont arrivés en Israël en 2018, soit une chute de 25 % par rapport à l’année précédente.

Les chiffres du tourisme

Le tourisme en Israël bat des records chaque année. En 2018, plus de 4 millions de touristes sont venus visiter Jérusalem et le reste du pays, soit une augmentation de près de 13% par rapport à 2017. Il faut dire que le tourisme est un secteur qui rapporte avec des revenus de 24 milliards de shekels en 2018. C’est également un secteur dans lequel de nombreux investissements sont faits : budget publicitaire en constante augmentation et 4000 nouvelles chambres d’hôtels construites en 2018.

Parmi les chiffres du tourisme, on note que 61% des touristes qui viennent en Israël sont chrétiens, 22%  juifs et 1,8% musulmans. 40% des touristes sont des “revenants”, prouvant qu’il y a toujours quelque chose à découvrir dans le pays.

Les 10 sites les plus visités en 2018 ont été :
1. Le Kotel, visité par 67% des touristes
2. Le Saint Sépulcre ( 51%)
3. La vieille ville de Jaffa (46%)
4. La Via Dolorosa ( 46%)
5. Le Mont des Oliviers ( 44%)
6. Le port de Tel Aviv (34%)
7. Massada (27%)
8. Le parc national de Kfar Nahum (26%)
9. Le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem (25%)
10. Césarée (24%)

Plus insolite à noter dans les chiffres du tourisme, en 2018, 19 000 “touristes” se sont vus refuser l’entrée du pays, ce qui est un record. Les principales raisons de ces refus sont la suspicion d’une immigration illégale mais aussi l’activisme de certains pour le boycott d’Israêl.

Les chiffres de la sécurité routière

C’est un peu plus insolite de parler des chiffres des accidents de la route, mais c’est assez révélateur de la société…et les chiffres israéliens ne sont toujours pas bons, même s’ils sont un peu meilleurs, ou moins pires, que l’année précédente. En 2018, il y a eu en moyenne 3 accidents par heure en Israël ! 315 personnes ont perdus la vie lors d’un accident de voiture. Durant la même période, 19 cyclistes ( principalement des cyclistes de vélo électrique) ont aussi été tués.

Il ne faut pas oublier les blessés. En 2018 n comptait 56 piétons blessés par semaine et 7 enfants blessés chaque jour. Il y a encore du progrès à faire de ce coté là…

 

Texte : Valérie Cudkowicz – janvier 2019

 

Related posts

Comments ( 2 )

  • Samuel

    “178 500 (en 2107) personnes vivaient sous le seuil de pauvreté en Israël, soit 21,2% de la population.
    sur 8 972 000 habitants cela fait 1.9%”…il doit y avoir une erreur. D’où viennent les chiffres ? Pourquoi ne pas comparer les chiffres d’une meme année?
    Est ce que des populations qui choisissent de vivre avec moins d’argent sont a considérer comme des pauvres ?

    • Valérie Cudkowicz

      Bonjour Samuel. Merci pour votre lecture attentive. Effectivement il manque un 0 dans mon chiffre sur la pauvreté qui est de 1 780 000 soit environ 20 % de la population totale de 2017. J’ai pris ces chiffres dans un article du Jerusalem Post paru il y a quelques jours Je n’ai pas plus de détails sur leur calcul. Généralement le seuil de pauvreté se réfère à un revenu annuel par personne et le choix de vie d’un individu n’est pas pris en compte.

Give a Reply