Nouveau musée Agam : toutes les couleurs du bonheur

Bon c’est vrai il n’est pas à Jérusalem ce nouveau musée Agam….mais c’est un vrai coup de coeur pour moi. Je l’ai visité il y a quelques jours après avoir déposé quelqu’un à l’aéroport, vu qu’il se trouve à 10 minutes de là.

Alors Agam je connaissais déjà et j’appréciais ces oeuvres très colorées qui changent suivant l’endroit d’où on les regarde. Cela s’appelle de l’art cinétique. Si vous regardez un tableau en face, il a une certaine forme et certaines couleurs. Si vous le regradez de biais à droite ou à gauche c’est un tout autre tableau que vous découvrez.


Agam est un artiste israélien né en 1928 à Rishon Letzion, sous le nom de Yaacov Gibstein. Très tôt il réalise que l’art et le mouvement doivent être connectés. Après avoir étudié à l’Ecole Bezalel à Jérusalem, il part aux Etats-Unis puis arrive en France en 1951, où il réside toujours aujourd’hui. Il est choisi – lors d’un test d’oeuvres à l’aveugle sans mention des noms des artistes – par le président français Georges Pompidou qui veut faire entrer l’art moderne à l’Elysées et deviendra son peintre fétiche. Il crée tout un salon pour le palais présidentiel et réalise un portrait du président, tous deux exposés aujourd’hui au Centre Pompidou de Paris.

 

Dans le musée on découvre de très hautes colonnes de toutes les couleurs mais aussi de nombreux tableaux. L’espace est bien dégagé pour pouvoir tourner librement autour des tableaux et en admirer donc tous les aspects.

Les jeunes adoreront ces couleurs vives très gaies ainsi que les ordinateurs avec lesquels il est possible de jouer avec les formes et les couleurs. Des ateliers créatifs sont aussi proposés par le musée.

Bref c’est une vague de gaité à visiter avec grands et petits.

Musée Agam
1 Meishar street Rishon Letzion
ouverture : lundi / jeudi de 10h à 19h, mardi/merc de 10h à 16h, sam de 10h à 14h
tél : 03-555-5900

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *