Ta Shma : Beit Hamidrash francophone pour apprendre à apprendre

C’est vrai qu’en Israël, on bénéficie d’un choix presque illimité dans les possibilités d’études : tous les textes, tous les sujets, tous les niveaux et dans bien des langues différentes. Mais voilà, on n’a pas tous été à l’école juive et même ce passage là ne garantit pas de savoir étudier comme il le faut ou de façon intéressante et intelligente.

Alors en 2016, Bitya Rozen-Goldberg et Gabriel Abensour décident de fonder le Beit Hamidrash indépendant Ta Shma. Son but est de réunir des gens d’horizons divers avec un but commun : étudier en français.

Ta Shma propose donc depuis des sessions d’études le lundi soir de 19h30 à 22h qui tournent autour de 3 axes : le talmud traité de chabat, la pensée contemporaine et la méthodologie. En effet, pour pouvoir étudier pleinement et intelligemment, il faut savoir le faire. Cela implique d’apprendre à apprendre, c’est à dire pouvoir devenir indépendant dans la lecture, la compréhension et l’interprétation d’un texte. Pour ce faire, les textes étudiés sont tous méticuleusement traduits en français, pour passer la barrière de la langue. De plus, un travail en « havrouta », avec un partenaire, est proposé pour pouvoir challenger ses idées.

Ta Shma propose ce lundi soir 19 mars 2018 à 19h30, une soirée ouverte à tous sur le thème de Pessah. Une bonne occasion de voir ce qu’ils proposent.
Pour vous inscrire : https://goo.gl/forms/CGEUGfvndSvj2LC62

Un programme d’été va aussi être mis en place pour ceux et celles qui veulent se renforcer dans leur étude.

Pour plus de renseignements : https://www.facebook.com/BHtashma/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *