Aéroport Ben Gourion – Jérusalem : comment arriver en ville

Aéroport Ben Gourion – Jérusalem : comment arriver en ville

Israël étant un pays relativement enclavé, entouré de voisins pas forcément tous ouverts aux échanges et aux passages, il y a donc fort à parier que chacun devra passer au moins une fois par l’aéroport de Tel Aviv, appelé Ben Gourion pour arriver jusqu’à Jérusalem.

De là, il est relativement facile de se rendre à Jérusalem. En fait il existe plusieurs options, plus ou moins folkloriques, à choisir suivant votre budget et votre envie d’arriver plus rapidement à Jérusalem contre votre envie de voir du paysage et de rencontrer des autochtones.

Je classerais ces différents modes de transport dans un ordre indécis en présentant leurs avantages et leurs inconvénients.

Le train rapide

Depuis septembre 2018, la ligne rapide King David dessert l’aéroport Ben Gourion depuis la toute nouvelle gare Ytshak Navon, située au bout de la rue Yaffo, en face de la Tahana Merkazit. En 21 minutes le trajet est bouclé et il y a des trains toutes les demie-heures de 6h30 à 22h30 du dimanche au jeudi. D’ici quelques mois, la ligne devrait fonctionner 24h/24 et aussi continuer directement sur Tel Aviv.

¨Pour l’instant le trajet aéroport – Jérusalem est gratuit mais il faut avoir une Rav Kav pour prendre le train. Si vous n’en avez pas, vous pouvez en acheter une “anonymus” à la gare de Jérusalem ou à celle de l’aéroport, elle coute 5 NIS. Cette Rav Kav vous servira aussi à vous déplacer dans les transports en commun de Jérusalem et de tout le pays ainsi que dans les trains. L’entrée de la gare se situe au niveau des arrivées du terminal 3 de l’aéroport.

Le shirout – le plus direct de porte à porte mais le plus incertain coté timing.

Le shirout est un taxi collectif de 11 personnes, 10 passagers et un chauffeur. Il se prend sans réservation à la sortie de l’aéroport. Son grand avantage : il vous dépose devant votre porte ou celle de votre hôtel. Pas la peine donc de se balader avec sa valise ou de prendre un taxi ou un bus une fois arrivé à Jérusalem. Inconvénient majeur : il attend d’être rempli pour partir. Alors si vous n’êtes pas le dixième, vous pouvez attendre le départ de longues, très longues minutes. Autre inconvénient : c’est le chauffeur le seul maitre à bord et donc celui qui décide de l’itinéraire – pas toujours très logique – pour déposer ses dix passagers. Si un trajet “ normal “ entre l’aéroport Ben Gourion et le centre de Jérusalem prend généralement autour de une heure – ça dépend de l’heure et du trafic – votre trajet en nesher peut vous en prendre presque le double. Mais il faut voir les choses du bon coté, cela vous permet parfois de découvrir des quartiers de Jérusalem dans lesquels vous n’aviez jamais mis les pieds.

A l’aéroport, le shirout se trouve juste à la sortie en face de là où l’on arrive dans l’aéroport après avoir récupérer ses bagages, où tout le monde attend avec des fleurs et des ballons.

Dans le sens Jérusalem, aéroport Ben Gourion, il faut savoir que le shirout doit se réserver OBLIGATOIREMENT la veille du départ. Pas la peine d’appeler le matin pour le soir, ils ne viendront pas vous chercher. Un petit conseil, donnez l’heure à laquelle vous voulez arriver à l’aéroport plutôt que celle de votre vol….ils sont plus que yeke et vous feront sinon arriver très très à l’avance.

Pour réserver un shirout : 02 625 72 27. Le prix est d’environ 60 nis.

Le bus – moins cher, plus rapide mais moins direct et moins fréquent

Il existe maintenant un bus direct entre Jérusalem et l’aéroport Ben Gourion. Il s’agit du bus 485 de la compagnie Afikim. Il part toutes les heures fixes dans les 2 sens 7j/7 – dernier bus à 14h le vendredi et reprise à 19h le samedi.

Depuis Jérusalem, il démare de la Kiryat Hamemshala – rue Kaplan  et dessert les arrêts suivants :  le musée d’Israel  / la Knesset / Bet Hamishpat Aelion / Tahana Merkazit – gare centrale des autobus, sur Yaffo devant la banque Discount au niveau du 220 Yaffo / Hemet tsomet / Shoresh tsomet / Terminal 1 Ben Gourion / zone industriel de l’aéroport / Terminal 3 Ben Gourion.

De l’aéroport le bus 485 se prend au 2ème étage, niveau des départs, en face de la porte 23.

Son avantage est qu’il ne coute que 16 nis par trajet. Son inconvénient est qu’une fois descendu à Jérusalem, il vous faudra marcher ou prendre un autre transport jusqu’à votre destination finale.

Une petite astuce : si vous sortez de l’aéroport 20 mn avant l’heure fixe ( 7h40, 13h40 etc…), cela vaut le cout de voir d’abord les shirout pour vérifier si vous êtes le numéro 1 ou 10, et s’ils ne sont pas plein donc pas sur le point de partir, de monter au 2ème étage pour prendre le bus à l’heure pile. Après, même avec un taxi de la Tahana Merkazit jusqu’à votre destination finale, vous risquez de gagner et du temps et même de l’argent…

Les autres moyens d’arriver à Jérusalem

Si vous louez une voiture depuis l’aéroport, je vous conseille d’aller regarder l’article sur le stationnement à Jérusalem pour vous éviter les amendes…à lire en cliquant ici.

Un taxi depuis l’aéroport vers Jérusalem vous coûtera entre 200 et 250 nis suivant la compagnie.

Il existe des bus entre la Tahana Merkazit de Jérusalem et Tsomet El Al. De là il vous faudra prendre une navette pour rejoindre les différents terminaux. Il s’agit des lignes 950 ou 947 de la compagnie Egged.

Bon voyage !

texte : Valérie Cudkowicz
mise à jour, mars 2019

 

Related posts

Give a Reply